Erwan, militaire de 22 ans dans le coma, sera-t-il euthanasié ?

Publié le 27 Mai, 2018

Erwan est dans le coma depuis février dernier, ses médecins ont décidé de stopper tous les « soins », contre l’avis de sa famille. « Arrêter les soins c’est arrêter l’hydratation, c’est arrêter l’alimentation, ce qui veut dire qu’Erwan , trois jours après, il n’est plus là. On nous a dit que c’était une décision médicale et qu’on n’avait pas le choix » explique son oncle, bien décidé à tout faire pour « empêcher les médecins de l’hôpital de Percy de tuer [leur] enfant ».

 

En opération extérieure au Liban, Erwan Lionnet, 22 ans, a été impliqué dans un accident de véhicule blindé, qui s’est retourné et lui a coincé la tête. Opéré en urgence à Beyrouth d’un hématome au cerveau il a ensuite été rapatrié à l’hôpital militaire de Percy. Le premier diagnostic a été très abrupt : « son état ne pourra évoluer que vers le décès ». Mais dès les jours suivants, sa mère, présente quotidiennement, note des progrès importants : « il a l’œil ouvert, il nous regarde, il nous comprend. Je lui demande de bouger un bras, il va le faire. Je lui demande de bouger une jambe, il va le faire ».

 

Pour les médecins ce sont de simples « réactions », ils « estiment qu’il n’y a plus d’évolution possible, c’est pour ça qu’ils veulent arrêter les soins ». Par ‘soin’, il faut entendre ‘alimentation’ et ‘hydratation’.

 

L’oncle d’Erwan s’interroge sur les vraies raisons de cette décision euthanasique : « est-ce qu’Erwan coute trop cher à l’Etat ? Tous les jours ? S’il reste comme ça pendant un an ? Je pense qu’à l’heure actuelle tout à un coût, et on oublie un peu l’être humain ». Très inquiète, la famille « a l’impression qu’il n’est plus en sécurité dans cet hôpital ».

 

Add le 31/05/2019 : Erwan a finalement été transféré dans un établissement spécialisé en juin 2018. Il y est décédé le 21 mai 2019 des suites de ses blessures.

Oise Hebdo (27/05/2018)

Europe 1 (29/05/2019) – Un soldat français succombe des suites d’un accident au Liban

Partager cet article

Synthèses de presse

Illumina : un séquençage moins cher et deux fois plus rapide
/ Génome

Illumina : un séquençage moins cher et deux fois plus rapide

Illumina, qui contrôle 80% du marché, estime que sa nouvelle technologie permettra d’atteindre un coût de 200 dollars par génome ...
menottes
/ PMA-GPA

GPA : arrestations au Vietnam

La GPA "commerciale" est interdite au Vietnam. La pratique est passible d'une amende et d'une peine de prison pouvant aller ...
Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres