Erreur d’algorithme informatique au Royaume-Uni : des centaines de cancers du sein non dépistés

Publié le 2 Mai, 2018

Une erreur d’algorithme informatique s’est glissée en 2009 dans le logiciel chargé d’envoyer les convocations de dépistage de cancer du sein aux femmes britanniques de plus de 50 ans.

 

« Selon les dernières estimations que j’ai reçues de PHE[1], on estime qu’entre 2009 et 2018, 450.000 femmes âgées de 68 à 71 ans n’ont pas été invitées à faire leur dernier dépistage », a déclaré le ministre britannique de la Santé, Jeremy Hunt, devant le Parlement. L’erreur a probablement « écourté la vie d’entre 135 et 270 femmes », a-t-il ajouté.

 

Il aura donc fallu presque dix ans pour identifier qu’un algorithme informatique défectueux mettait chaque jour en danger la vie des femmes…

 

[1] Public Health England.

 

LCI (02/05/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres