Enquête sur la contraception des mineures : propositions

Publié le 13 Juin, 2011

Le Centre d’analyse stratégique (CAS) a remis le 9 juin 2011 à Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la jeunesse, une note d’analyse contenant des propositions pour faciliter l’accès des mineurs à la contraception. Alors que le taux de couverture contraceptive est très important en France – 91,2% chez les 15-19 ans et 92,9% chez les 20-24 ans en 2010 selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) – les mineures ont en effet de plus en plus recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Le CAS recommande donc de créer une plate-forme d’information unique sur la sexualité afin de faire connaître les centres de planification familiale et de prévention des IST. Il préconise également de “développer un bilan de première contraception gratuit pour les jeunes femmes âgées de 15 à 18 ans” et de “rendre effectif le libre choix contraceptif en développant une information sur l’ensemble des modes de contraception, y compris ceux qui sont encore peu connus en France”. Les pharmaciens doivent être davantage impliqués et pourraient remettre, lors de la délivrance d’une contraception d’urgence, “un guide représentant l’ensemble des moyens contraceptifs et contenant un coupon pour un rendez-vous chez un médecin agréé”. Le CAS encourage à assurer la confidentialité et la gratuité de la contraception et à “insister sur la sensibilisation des jeunes hommes” en promouvant “la double protection”. Enfin, il suggère de renforcer les actions d’éducation sexuelle en milieu scolaire et d’inciter les rectorats à fournir aux chefs d’établissement “les informations nécessaires pour satisfaire à leurs obligations en matière d’éducation à la sexualité”.

Le Quotidien du médecin (David Bilhaut) 14/06/11

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres