En théorie le clonage d’être humain interdit en Europe … et en pratique ?

Publié le 5 Mar, 2001

Il existe en Europe un  et unique accord international relatif au clonage qui soit « contraignant ».

 

Il s’agit de la Convention du Conseil de l’Europe sur les droits de l’homme et la biomédecine qui interdit « toute intervention ayant pour but de créer un être humain génétiquement identique à un autre être humain vivant ou mort ». Néanmoins, si ces directives se disent contraignantes, le protocole laisse à chaque état le soin de déterminer la notion d’« être humain ».

 

C’est ainsi que la Grande Bretagne, il y a moins d’un mois, a adopté une loi autorisant les chercheurs à cloner des embryons, âgé d’au plus 14 jours, afin d’en prélever des cellules souches. Le Danemark suit. En effet, son Conseil d’éthique vient de recommander le clonage d’embryons humains (cf : revue de presse du 01/03/01).

Le Quotidien du Médecin 05/03/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres