En Italie, les médecins avorteurs sont « discriminés » ?

Publié le 18 Avr, 2016

La Confédération générale italienne du travail (CGIL) a saisi le Conseil de l’Europe pour dénoncer « la surcharge de travail » et l’ « absence d’évolution de carrière » des médecins non objecteurs de conscience en matière d‘avortement (cf. Italie : Face aux demandes d’IVG, les objecteurs de conscience sont de plus en plus nombreux ).

 

La CGIL estime d’autre part que les femmes continuent à rencontrer des difficultés importantes pour avoir accès à l’avortement.

 

Le Comité européen des droits sociaux du Conseil de l’Europe « confirme » dans son rapport que « les médecins italiens non objecteurs de conscience en matière d’avortement sont victimes de discrimination sur leur lieu de travail ». Cette situation « porte préjudice aux femmes et comporte des risques en terme de santé ».

Le Quotidien du médecin (15/04/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres