Elon Musk : 7 millions de dollars et 37 projets pour « éviter les pièges » de l’intelligence artificielle

Publié le 6 Juil, 2015

Le milliardaire américain Elon Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, a distribué la semaine dernière une somme de 7 millions de dollars, répartie entre 37 équipes de recherches pour leur permettre de développer des projets visant à « éviter les pièges » de l’intelligence artificielle (cf. Synthèse Gènéthique du 28 octobre 2014). Des équipes appartenant aux prestigieuses universités de Berkeley, Stanford ou encore Oxford font partie des bénéficiaires.

 

Parmi les projets sélectionnés certains ont pour but de « faire en sorte que les intérêts des systèmes superintelligents restent alignés avec les valeurs humaines », d’autres que « les IA intègrent les préférences des humains et soient capables d’expliquer leurs décisions ».

 

Max Tegmark, président du Future of Life Institute, travaille sur « les risques potentiels du développement d’une intelligence artificielle de niveau humain » ainsi qu’à « atténuer les risques existentiels auxquels doit faire face l’humanité ». En janvier, il a bénéficié d’une manne de 10 millions de dollars, soit 9 millions d’euros, versés par Elon Musk. Il explique : « Il existe une course entre le pouvoir grandissant de la technologie et le bon sens avec lequel on la gère ». « Jusque ici tous les investissements ont eu pour objectif de rendre les systèmes plus intelligents, c’est la première fois qu’il y a un investissement sur l’autre aspect ».

 

Le Monde (06/07/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »
/ PMA-GPA

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »

Ranae et Audrey ont deux filles. Elles sont issues d’une « maternité partagée » ou ROPA (Réception d’ovule du partenaire) ...
57_justice_usa_16
/ IVG-IMG

USA : 12 Etats poursuivent en justice l’administration Biden au sujet de l’avortement

Le procureur de l’Ohio Dave Yost a intenté une action au sujet d'une règlementation sur l'avortement, devant le tribunal de ...
Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme
/ Genre

Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme

Le jeune homme à l’état civil souhaitait se voir prescrire « une hormonothérapie féminisante ». Sa mère, inquiète, a contacté ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres