DPNI : Vers une systématisation du dépistage de la trisomie 21 ?

Publié le 17 Juin, 2016

A l’issue de leur congrès, les membres de la Société française de médecine prédictive et personnalisée (FMPP) réunis ce vendredi, doivent demander que « les tests génétiques de dépistage de la trisomie 21 soient accessibles à toutes les femmes enceintes à risque ».

L’amniocentèse, qui demeure en France l’« examen de référence », n’est pas sans risque : dans 1 % des cas, elle entraîne une fausse couche. Le DPNI est une simple prise de sang réalisée dès la 10e semaine de grossesse.

Sur les 20000 des 80000 femmes enceintes qui ont recours à une amniocentèse pour dépister la trisomie 21, 2000 d’entre elles avortent quand elles ont connaissance du diagnostic.

Pour le professeur Israël Nisand, futur président du Collège national des gynécologues et obstétriciens de France, « le test génétique de dépistage de la trisomie doit remplacer l’amniocentèse », et même être remboursé.

Le test sanguin est déjà utilisé en Suisse, en Allemagne ou aux Etats-Unis.

En France, 5 400 DPNI ont été réalisés l’hôpital américain à Paris depuis 2013.

Note Gènéthique : Pour comprendre les enjeux du DPNI

 

Le Parisien (Claudine Proust) 17/06/2016 ; Pourquoi docteur (Philippe Berrebi) 17/06/2016

Le Parisien : Trisomie : vivement le test sanguin

Le Parisien : « Il y a urgence »

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres