Donum Vitae : une association controversée en Allemagne

Publié le : 2 juillet 2009

Le journal La Croix consacre un article à une association allemande baptisée Donum vitae. Rappelons qu’à la base Donum vitae, soit "le don de la vie" est le titre d’une instruction publiée en 1987 par la Congrégation pour la doctrine de la foi, sur le respect de la vie humaine naissante et la dignité de la procréation. En 1999, ce nom a été repris par le Comité central des laïcs catholiques allemands, après l’interdiction faite par Jean-Paul II à l’Eglise d’Allemagne de soutenir et gérer des "centres de conseil pour les femmes enceintes" délivrant "l’attestation d’entretien" indispensable pour l’accès à l’avortement. L’association Donum vitae anime en Allemagne 116 centres d’accueil et reçoit environ 36 000 femmes par an. Elle continue à délivrer l’attestation d’entretien. En 2006, la Conférence épiscopale allemande a interdit aux laïcs exerçant dans l’Eglise de travailler au sein de Donum vitae.

Malgré l’interdiction faite aux catholiques de participer à ces centres pré-avortements, certains continuent à y œuvrer. L’un des membres explique "le pape et les évêques ont raison, bien sûr, de défendre le droit à la vie de tout embryon, car Dieu seul peut décider de qui doit vivre ou pas. Mais Dieu nous a aussi donné à chacun le devoir de prendre nos responsabilités et ni le pape ni les évêques ne peuvent décider à la place d’une femme".

L’association aide aussi financièrement les femmes. Elle peut également apporter un soutien humain, psychologique et matériel aux femmes qui décident de poursuivre leur grossesse. Enfin, l’association assure une éducation à la sexualité dans les établissements scolaires publics.

La Croix (Claire Lesegretain) 02/07/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres