Didier Sicard : le malaise du dépistage prénatal

Publié le 3 Mar, 2006

Didier Sicard, président du Comité consultatif national d’éthique, est interrogé dans La Croix sur la pratique du dépistage prénatal en France.

"Nous sommes devenus des obsessionnels du dépistage" déplore-t-il. Il dénonce la traque au dépistage de l’enfant trisomique. "C’est terrifiant. Aucun pays n’a décrété l’exclusion totale d’une maladie chromosomique, aucun ne s’est livré à un tel acharnement dans le dépistage". Il l’explique par le fait que "la société française est particulièrement intolérante au handicap, à la différence". Nous traitons le handicap "de façon compassionnelle, sans rien proposer de concret".

Il constate que "l’esprit ambiant est qu’un enfant doit être normal. On est passé de l’espérance à l’exigence". Il montre le décalage entre le médecin, dont l’information issue d’examens prénataux repose sur "l’incertitude" alors que les parents sont en quête de "certitudes". C’est ainsi que s’inverse le principe de précaution : "si l’on est pas sûr que l’enfant est sain, il vaut mieux qu’il ne naisse pas".

La Croix (Marianne Gomez) 03/03/06

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres