Deux homosexuels découvrent que l’enfant né par GPA qui leur a été remis n’est pas le leur

Publié le 7 Jan, 2016

Deux homosexuels israéliens, qui avait eu recours à une gestation pour autrui (GPA) au Népal, ont découvert que l’enfant qui leur a été remis n’était finalement pas le leur. C’est après avoir réalisé les tests génétiques obligatoires en Israël pour la reconnaissance d’enfants nés par GPA à l’étranger que les commanditaires se sont rendus compte de l’erreur.

 

« Le couple a dû rendre la petite fille à ses parents biologiques, qui attendaient leur propre enfant né par gestation pour autrui dans le même hôpital ». Les deux partenaires attendent maintenant « qu’une deuxième mère porteuse donne naissance pour voir si le sperme qu’ils ont fourni a été utilisé » afin de donner naissance à ce bébé.

The Times of Israel (08/01/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres