Deux homosexuels découvrent que l’enfant né par GPA qui leur a été remis n’est pas le leur

Publié le 7 Jan, 2016

Deux homosexuels israéliens, qui avait eu recours à une gestation pour autrui (GPA) au Népal, ont découvert que l’enfant qui leur a été remis n’était finalement pas le leur. C’est après avoir réalisé les tests génétiques obligatoires en Israël pour la reconnaissance d’enfants nés par GPA à l’étranger que les commanditaires se sont rendus compte de l’erreur.

 

« Le couple a dû rendre la petite fille à ses parents biologiques, qui attendaient leur propre enfant né par gestation pour autrui dans le même hôpital ». Les deux partenaires attendent maintenant « qu’une deuxième mère porteuse donne naissance pour voir si le sperme qu’ils ont fourni a été utilisé » afin de donner naissance à ce bébé.

The Times of Israel (08/01/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres