Détournement de fonds à l’ADMD

Publié le 26 Nov, 2007

L’association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) vient de porter plainte pour détournements de fonds à l’encontre de Catherine Leguay, son ancienne directrice administrative. En effet, un audit a révélé que Mme Leguay avait mis en place un système de surfacturation via une association parallèle, par laquelle elle faisait transiter toutes les commandes de l’ADMD. Le préjudice est évalué à 100 000 euros.

L‘ADMD, qui milite pour la légalisation de l’euthanasie, regroupe 43 000 adhérents et dispose d’un budget d’un million d’euros. Parmi les personnalités présentes dans son comité de parrainage, citons : Michel Rocard, Michel Onfray, Noëlle Chatelet, André Compte-Sponville, Mireille Dumas ou Benoîte Groult. Rappelons qu’en 2003, l’ADMD avait participé à la médiatisation de l’affaire Vincent Humbert. Mme Legay avait été recrutée par Henri Cavaillet, ancien sénateur, qui a quitté l’association en juin dernier suite à des "divergences de stratégie". "Je suis parti parce que l’association ne défend plus le suicide assistée" avait-il expliqué.

Le Monde (Sandrine Blanchard) 26/11/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés
/ Fin de vie

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés

Un médecin allemand a été condamné à trois ans de prison après avoir aidé une femme atteinte de troubles psychiques ...
La PMA augmente le risque de placenta accreta
/ PMA-GPA

La PMA augmente le risque de placenta accreta

Selon une étude publiée le 29 mars 2024 dans la revue Nature, il existe un lien la PMA et le ...
Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices
/ Fin de vie

Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices

Le 12 avril, le Gouvernement équatorien a publié des lignes directrices pour la mise en œuvre de l’euthanasie ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres