Des tests ADN pour connaître le sexe de son bébé

Publié le 7 Mai, 2007

En Grande-Bretagne, il est désormais possible, pour les mères, de connaître le sexe de leur enfant à naître, 6 semaines après le début de leur grossesse. Des tests ADN vendus en kit sur internet permettent de détecter la présence du chromosome Y dans le sang de la mère, qui indique alors que le bébé est un garçon.

La société DNA Worldwide qui commercialise déjà ce kit aux Etats-Unis affirme que le test est fiable à 99% et s’engage à rembourser les parents en cas d’erreur.

Beaucoup de voix se sont élevées pour protester contre ces tests. "Ce test est très dangereux. Il pourrait mener à des avortements simplement parce que des bébés sont du mauvais sexe", a déclaré Michaela Aston, porte parole de l’association anti-avortement Life. Rappelons qu’en Grande-Bretagne l’avortement est autorisé jusqu’à 24 semaines.

Le kit contient tous les éléments pour effectuer le test à partir d’une goutte de sang. Son coût est de 189,95 livres (278 euros) dans sa version de base et de 239,95 livres dans sa version "rapide".

20 minutes.fr 04/05/07 – Lemonde.fr (Raphaëlle Besse Desmoulières) 04/05/07 – Bio News 09/05/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres