Des stratégies de distraction pour diminuer la perception de la douleur ?

Publié le 23 Sep, 2020

Une étude a mis en lumière les mécanismes provoquant l’intensité de la douleur chez un sujet. Selon les chercheurs, avant que le cerveau puisse envoyer un message de douleur, il doit d’abord évaluer « divers facteurs sensoriels, cognitifs et émotionnels qui déterminent notre perception de la sensation ». Cette évaluation des facteurs nécessite des échanges neuronaux entre plusieurs zones du cerveau. Plus elle est longue, plus la sensation de douleur est retardée.

Le neuroscientifique Enrico Schulz et son équipe de l’université Ludwig-Maximilians à Munich ont exposé 20 volontaires à un stimulus froid et douloureux. Ils « ont été invités à adopter l’une de ces trois approches pour se distraire de la douleur et potentiellement la réduire » : compter à rebours, de 7 en 7, en partant de 1 000, Penser à quelque chose d’agréable ou de beau, Essayer de se « persuader que la douleur n’est pas si grave », par autosuggestion. La stratégie du compte à rebours s’est avérée la plus efficace. « Cette tâche exige évidemment un niveau de concentration si élevé qu’elle détourne considérablement l’attention du sujet de la sensation de douleur. En fait, certains de nos sujets sont parvenus à réduire de 50 % l’intensité perçue de la douleur », explique Enrico. Schulz.

L’équipe prévoit désormais de tester si ces résultats peuvent être appliqués efficacement aux patients souffrant de douleurs chroniques.

 

Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres