Des chercheurs américains affirment que le lien entre Zika et microcéphalie est établi

Publié le : 14 avril 2016

Selon une étude publiée hier dans le New England Journal of Medicine, des chercheurs américains affirment avoir établi « pour la première fois avec certitude » que le virus Zika « peut provoquer » des malformations cérébrales du fœtus, dont la microcéphalie.

 

S’il reste encore des zones d’ombres, comme celle de « la période de la grossesse durant laquelle le risque de cette malformation cérébrale est le plus grand », ou le lien entre Zika et le syndrome de Guillain-Barré, il semble en tout cas établi que le virus Zika « est une cause de microcéphalie ». Et celui-ci se transmet par voie de piqûre de moustique femelle et par voie sexuelle.

 

Cette dernière étude scientifique ne change donc pas les recommandations faites aux femmes enceintes de ne pas se rendre dans les zones à risque, et aux partenaires des femmes qui attendent un enfant ou pourraient tomber enceintes revenant d’une zone à risque, et au couples y résidant, d’utiliser un préservatif.

<p>AFP (13/04/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres