Des cellules souches embryonnaires pour réparer le cœur ?

Publié le 17 Août, 2007

Selon une étude publiée par l’équipe de Charles Murry (Université de Washington), le 27 août dernier dans Nature Biotechnology, les cellules souches embryonnaires humaines pourraient régénérer le muscle cardiaque des rats.

 

Les chercheurs ont observé une amélioration des fonctions cardiaques des rats qui avaient reçu une greffe de cellules de muscle cardiaque dérivées de cellules souches embryonnaires.

 

Ces travaux confirment ceux des équipes de Michel Pucéat (Inserm UMR 861, I-Stem) et Philippe Menasché (hôpital européen Georges Pompidou), publiés en juin dernier, qui avaient montré que les cellules souches embryonnaires humaines pouvaient se différencier en cellules cardiaques dans les cœurs défaillants de rats (cf. Synthèse de presse du 13/06/07).

 

L’équipe de Charles Murry a aussi annoncé avoir rendu plus efficace la différenciation des cellules souches embryonnaires en cellules cardiaques et augmenté le temps de survie des greffons.

 

En l’état actuel, cette thérapie cellulaire n’est pas applicable à l’homme.

 

[Cardiomyocytes derived from human embryonic stem cells in pro-survival factors enhance function of infarcted rat hearts Laflamme MA, Chen KY, Naumova AV, Muskheli V, Fugate JA, Dupras SK, Reinecke H, Xu C, Hassanipour M, Police S, O’sullivan C, Collins L, Chen Y, Minami E, Gill EA, Ueno S, Yuan C, Gold J, Murry CE]

Le Monde (Paul Benkimoun) 28/08/07 – Cyberpresse 26/08/07 – Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 30/08/07 – The Seattle Times (Carol M. Ostrom) 17/08/07 – Bio News 03/09/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...
Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?
/ IVG-IMG

Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?

Une commission mandatée par le Gouvernement allemand a recommandé de dépénaliser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres