Des cellules de peau de malades âgés pour créer des cellules cardiaques

Publié le : 30 mai 2012

Récemment, des chercheurs israéliens, dirigés par le Pr Lior Gepstein, sont parvenus "à transformer des cellules humaines de peau en cellules de cœurs et à les greffer à du tissu cardiaque de rat".
Cette étude, publiée dans l’European Heart Journal, a consisté à prélever des "cellules de peau sur des personnes âgées de 51 et 61 ans, souffrant d’insuffisance cardiaque". Par la suite, trois gènes ont été injectés dans ces cellules de peau afin de les reprogrammer et de les rendre pluripotentes [ndlr : cellules pouvant donner naissance à plusieurs types de cellules], tout comme les cellules embryonnaires. Puis, une fois implantées in vitro dans du tissu cardiaque de patients en bonne santé, les cellules se sont parfaitement intégrées aux autres cellules cardiaques en se différenciant. Enfin, greffées à du tissu cardiaque de rat, elles se sont mises à "battre de manière synchronisée".

Pour le Pr Philippe Menasché, chirurgien cardiaque à l’hôpital George Pompidou, cette étude "montre que la reprogrammation de cellules cutanées, habituellement réalisée à partir de cellules d’hommes jeunes, est aussi possible à partir de personnes âgées". 

A l’avenir, il serait donc possible  "de réimplanter les propres cellules d’un patient […] et de disposer d’une ressource importante [de cellules cardiaques musculaires]". Les premiers essais cliniques sont prévus dans une dizaine d’années. Cependant, il faudra  "s’assurer que les cellules manipulées n’induisent pas de réaction immunitaire ou cancéreuse".
 

La Croix (Denis Sergent) 29/05/12 - La Figaro (Damien Mascret) 28/05/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres