Des brevets pour les chimères

Publié le : 18 septembre 2001

L’université américaine de Stanford, aux Etats-Unis vient d’obtenir récemment, un brevet pour protéger commercialement l’implantation de cellules ou d’organes humains, sur des animaux.

Dorénavant, il serait possible d’obtenir des chimères, c’est à dire des organismes composés de 2 variétés de cellules qui ont des origines génétiques différentes. Il va donc devenir possible de breveter ces chimères. Dorénavant, les scientifiques pourront implanter, par exemple, des cellules sanguines humaines chez des souris.

Des innovations expérimentales ont ainsi permis de greffer des cellules nerveuses prélevées dans un cerveau de fœtus humain, dans le cerveau de 3 macaques. Les scientifiques avaient ainsi constaté que les cellules souches humaines se développaient dans cet environnement. Notons qu’en contournant les interdits sur les manipulations génétiques, ces expériences semblent aller au delà de simples projets thérapeutiques.

<p>Santé Magazine.fr 18/09/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres