Débat sur le génocide des malades mentaux sous l’Occupation

Publié le 31 Oct, 2003

Lors d’un colloque scientifique les 20 et 21 novembre prochains à Lyon, les conclusions d’une importante enquête historique réalisée sur la thèse du génocide des 50 000 malades mentaux pendant l’Occupation seront débattues. Cette étude fondée sur les archives de l’hôpital psychiatrique du Vinatier écarte la thèse du génocide par la faim de ces personnes internées. La chercheur, Isabelle von Bueltzingsloewen, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Lyon II, apporte une autre interprétation aux privations qui ont causé la mort de 2000 malades mentaux de l’hôpital psychiatrique du Vinatier sous l’Occupation.

Le Quotidien du Médecin (Caroline Faesch) 31/10/03

Partager cet article

Synthèses de presse

14_gpa
/ PMA-GPA

GPA : un site internet « manifestement illicite »

Le 23 Novembre, la Cour de Cassation a confirmé le caractère « manifestement illicite » d’un site internet proposant des services de ...
Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées
/ Transhumanisme

Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées

A l’aide d’interfaces cerveau-ordinateur (BIC), les scientifiques apprennent à traduire les signaux du cerveau de personnes paralysées en mots et ...
La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie
/ Génome

La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie

La thérapie génique Hemgenix est destinée aux patients atteints d’hémophilie. Le prix de ce traitement s'élève à 3,5 millions de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres