Damien Le Guay émet des réserves sur le texte Claeys-Leonetti

Publié le : 23 février 2015

Damien Le Guay[1] revient sur l’examen de la proposition de loi Claeys-Leonetti par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Sa réserve principale sur le texte, tient au fait que les rapporteurs, Mrs Claeys et Leonetti, cherchent « avant tout un consensus large » : « De toute évidence [affirme Damien Le Guay] un accord existe pour faire voter en l’état la proposition Claeys-Leonetti« .

 

Cette  réserve soulignée par Damien Le Guay est fondé sur « un constat d’impuissance fait par tout le monde sur le manque d’ambition et de moyens à l’égard des soins palliatifs ». Il rappelle qu’Alain Claeys « a même demandé que le gouvernement s’engage pour améliorer [l’offre des soins palliatifs] et pour mieux former les médecins« . « Or rien n’est fait. Rien n’est précisé, indiqué ou chiffré par le gouvernement. Nulle ambition claire, manifeste, évidente n’a été indiquée depuis 2012 » déplore Damien Le Guay. « On en reste aux incantations aux vœux pieux, aux remerciements sans conséquence », conclut-il.

 

Pourtant, « une offre palliative large est la meilleure réponse aux débats actuels sur l’euthanasie« .

 

Si le gouvernement annonce pour 2015 un plan triennal pour le développement des soins palliatifs, Damien Le Guay craint « qu’il ne soit pas à la hauteur des enjeux« . En effet, Marisol Touraine est « favorable aux aides à mourir« . Damien Le Guay pressent donc une élaboration « a minima » du plan triennal pour que revienne « dans quelques mois, cette question de l’euthanasie« .

 

 

[1]  Philosophe, président du comité national d’éthique du funéraire, membre du comité scientifique de la SFAP et enseignant à l’espace éthique de l »AP-HP.

 

<p>Figarovox (Anne-Laure Debaecker) 19/02/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres