Contraception masculine par ultrasons

Publié le : 2 février 2012

Fin janvier 2012, la revue scientifique Reproductive Biology and Endocrinology a publié les résultats de travaux sur l’effet des ultrasons sur les spermatozoïdes, technique qui pourrait aboutir à une méthode de contraception masculine (Cf. Synthèse de presse 17/05/10).
Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord ont testé l’effet des ondes sonores sur les spermatozoïdes de rats : une exposition durant 15 minutes, à deux reprises, provoquent une réduction significative de spermatozoïdes et de cellules les produisant. Leur taux chute à 10 millions/mL, sachant qu’un homme est considéré stérile à partir de moins de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre. Ces résultats ont été optimisés lorsque les deux expositions se font à une journée d’intervalle et à travers de l’eau chaude salée.

Si ces effets des ultrasons sur le sperme sont connus depuis les années 1970, c’est la première fois qu’ils sont précisément mesurés. Il faut cependant déterminer la durée de l’effet contraceptif et étudier sa réversibilité avant d’envisager une quelconque application sur l’homme. Autrement, le risque serait de stériliser définitivement l’utilisateur.

Libération 01/02/12 - Le Nouvel Observateur (Jérôme Hourdeaux) 31/01/12 - Futura-sciences.com (Janlou Chaput) 31/01/12 - Slate.fr 31/01/12 - Canoe.ca 31/01/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres