Contraception et IVG : le cas français

Publié le : 15 novembre 2004

La revue Population de l’Ined publie l’enquête Cocon sur la contraception et le recours à l’avortement en France, réalisée auprès de plus de 2 800 femmes depuis l’an 2000*. L’enquête a été menée par une équipe pluridisciplinaire de l’Inserm, de l’Ined et du CNRS.

Les résultats montrent que trois françaises sur quatre âgées entre 20 et 44 ans utilisent une méthode de contraception. L’enquête fait ressortir cette réalité propre à la France : si les françaises sont les plus grandes utilisatrices de méthodes médicales de contraception au niveau mondial, le nombre d’avortements (environ 200 000 chaque année) reste stable et élevé.

L‘étude montre que les échecs de contraception restent fréquents : 30 % des grossesses sont non prévues, 2/3 d’entre elles surviennent chez une femme utilisant une contraception. La moitié de ces grossesses non prévues se termine par une interruption de grossesse.

La contraception et le recours à l’avortement en France dans les années 2000 – Présentation et premiers résultats de l’enquête Cocon, vol.59 n°3, 2004.

Le Quotidien du Médecin (Renée Carton) 12/11/04 - La Croix (Marianne Gomez) 12/11/04 - Libération (Sandrine Cabut) 11/11/04 - Le Monde (Cécile Prieur) 11/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres