Colombie : dépénalisation partielle de l’avortement

Publié le : 15 mai 2006

La Cour constitutionnelle colombienne a approuvé, à 5 voix contre 3, la dépénalisation de l’avortement en cas de malformation du foetus, de risque de décès pour la mère, de viol ou d’inceste. Pour tout autre motif, l’avortement demeure illégal.

Désormais, en Amérique latine, seuls le Salvador et le Chili interdisent totalement l’avortement.

Nouvelobs.com 11/05/06 - Libération 13/05/06

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres