Clonage : les raéliens relancent le débat

Publié le 10 Juil, 2002

Les responsables de la secte raélienne ont annoncé qu’ils montreraient les premières images de la création d’embryons humains par clonage dans le cadre d’une manifestation scientifique organisée du 10 au 12 juillet à Tokyo.

A la suite de l’annonce en février 1997 de la création par clonage de la brebis Dolly, les responsables de la secte avaient annoncé leur intention d’appliquer cette technique à l’homme à des fins de reproduction. Dans un premier temps, ils avaient envisagé de “recréer” un enfant décédé à l’âge de 10 mois mais les parents avaient finalement abandonné leur projet. Par la suite, la société Clonaid avait envisagé de cloner un homme de 59 ans atteint d’une maladie incurable et qui devait léguer sa fortune à la femme qui aurait offert ses ovocytes pour réaliser son projet.

Rappelons que le principe du clonage est le même que celui mis en oeuvre pour créer des animaux qui jusqu’alors présentent des taux élevés d’anomalies et de mortalité précoce. Cette technique de clonage reproductif est aujourd’hui condamnée par la quasi totalité des structures nationales et internationales. Mais peu de pays disposent effectivement de textes législatifs l’interdisant et le sanctionnant.

Par ailleurs, l’équipe du professeur Antinori a annoncé au mois de mai dernier (cf notre revue de presse du 27/05/02) que trois femmes seraient aujourd’hui enceintes d’embryons conçus selon cette technique.

Le Monde (Jean-Yves Nau) 10/07/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres