Clonage : l’Angleterre sur les voies de la Corée

Publié le 23 Mai, 2005

La presse revient sur la publication dans Science de l’expérience menée par l’équipe sud-coréenne du Pr Woo Suk Hwang. 31 embryons ont été clonés à partir de cellules de peau de patients souffrant de maladies dégénératives, qui ont servi à la création de 11 lignées cellulaires, chacune d’entre elles étant immunologiquement compatible avec le malade sur qui la cellule somatique avait été prélevée (cf. revue de presse du 20/05/05).

En février 2004, cette équipe avait été la première à réussir le clonage d’embryons humains au stade de blastocyte et à créer une lignée cellulaire (cf. revue de presse du 13/02/04). A partir de 242 ovules, ils avaient obtenu 32 embryons clonés puis une lignée de cellules souches embryonnaires.

Vendredi 20 mai, le Times a révélé que l’équipe britannique du Pr Alison Murdoch, directrice du Centre de fertilité de Newscastle, et du Dr Miodrag Stojkovic de l’université de Newscastle, a réussi à mener le développement d’un embryon cloné jusqu’au stade de blastocyte. A partir de 36 ovules, l’équipe a cloné 3 embryons, dont un seul s’est développé jusqu’au stade de blastocyte. C’est à dire un embryon de 5 à 7 jours constitué d’une centaine de cellules. Les chercheurs n’ont pas réussi à extraire une lignée cellulaire à partir de cet embryon. L’autorisation du clonage thérapeutique en Grande Bretagne a été votée par le Parlement en 2001. En mars 2004, cette équipe recevait la première autorisation des autorités britanniques. Leurs travaux ont été soumis pour publication à la revue Reproductive Biomedecine online, spécialisée dans la reproduction assistée.

La Chine, la Grande Bretagne et la Corée du Sud sont les trois pays à avoir autorisé le clonage thérapeutique. Des lois en ce sens ont été votées en Belgique, en Suède et au Pays-Bas.

Aux Etats-Unis, le président George Bush a réagi aux expériences britanniques et coréennes en rappelant son opposition à ce genre de recherche. Alors que la Chambre des représentants américaine doit débattre mardi 24 mai d’un élargissement de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, le président Bush a menacé d’opposer son veto à une telle loi se disant  "contre l’utilisation d’argent fédéral venant des contribuables pour développer une science qui détruit la vie pour sauver des vies". En 2001, George Bush acceptait le financement fédéral de la recherche sur les lignées de cellules souches embryonnaires déjà existantes. Il soutient surtout la recherche sur les cellules souches adultes dont l’utilisation ne pose pas de problème éthique.

Mgr Elio Sgreccia, président de l’Académie Pontificale pour la Vie, a qualifié d’"abominable" l’expérience scientifique réalisée par l’équipe sud-coréenne car elle "sera suivie de la suppression d’un ou de plusieurs embryons". C’est une expérience "encore plus grave qu’inutile" car "détruire une vie pour en sauver une autre reste une aberration".

Pour Axel Kahn, directeur de l’Institut Cochin de génétique moléculaire, "le premier verrou sur la voie du clonage thérapeutique" a sauté. "D’une certaine façon le mal est fait. J’ai le sentiment que c’est inéluctable".

Pour le Pr Peschanski, directeur du laboratoire "neuroplasticité et thérapeutique" à l’Inserm-Généthon, l’annonce coréenne est "une révolution scientifique". Il appelle à un changement de la législation française qui interdit le clonage thérapeutique (condamné à 7 ans de prison et 1 million d’euros d’amende). Samedi 21 mai, l’ancien ministre de la recherche, Roger-Gérard Schwartzenberg, actuellement député PRD du Val-de-Marne, a annoncé qu’il déposera mardi une proposition de loi visant à abroger l’article de la loi de bioéthique de 2004 interdisant le clonage thérapeutique.

La Croix (Denis Sergent, Marie Verdier, Pierre Bienvault, Martine de Sauto, Irène Frat) 23/05/05 – Le Monde 23/05/05 – Le Monde (Jean-Yves Nau, Paul Benkimoun, Corine Lesnes) 21/05/05 – Le Figaro (Martine Perez) 21 et 23/05/05 – Libération (Corinne Bensimon) 21/05/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...
Malte : des embryons dans un « vide juridique »
/ PMA-GPA

Malte : des embryons dans un « vide juridique »

En 2023, 125 bébés sont nés par PMA à Malte. Un « record ». Mais 12 embryons congelés se trouvent ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres