Clonage humain : La France et l’Allemagne saisissent l’ONU

Publié le 10 Août, 2001

Paris et Berlin ont saisi le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, pour que débute la négociation à New York, d’ « une convention universelle interdisant le clonage humain aux fins de reproduction ». 
Ils souhaitent la création d’une commission ad hoc chargée de rédiger une convention internationale, juridiquement contraignante qui interdirait le clonage. Ce projet deviendrait le premier instrument universel et juridiquement contraignant en la matière. Cette convention pourrait s’appuyer sur les principes de « la déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l’homme », de l’UNESCO, adoptée en 1997 qui affirme que  « des pratiques qui sont contraires à la dignité humaine, telles le clonage à des fins de reproduction d’êtres humains ne doivent pas être permises ». Le futur texte n’engagerait que les pays signataires et n’aurait force de loi que dans ceux qui l’auraient ratifié.  
Bernard Kouchner dans un entretien dans le journal Le Monde, affirme qu’ « il faut interdire ces pratiques [le clonage humain] au nom d’un droit d’ingérence éthique à construire ». Il ajoute que « cette convention comporterait des sanctions économiques contre le pays qui transgresserait cet interdit »

En revanche, il se dit favorable à la pratique du clonage thérapeutique, encadrée « très fermement » par la loi. Ces réactions font suite aux déclarations du docteur « Foléthique » comme surnomme Bernard Kouchner le Dr Antinori, qui a précisé dans une interview au quotidien espagnol « El Mundo » que ses expériences n’auraient pas lieu en Europe, ni probablement aux Etats-Unis. « Nous étudions une liste de petits pays ; certains d ‘entre eux paraissent disposés à donner le feu vert » : une déclaration qui donne à l’initiative franco-allemande toute sa pertinence sans en garantir l’efficacité.

Le Figaro 10/08/01 – Le Monde 10/08/01 – La Croix 10/08/01

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres