Chine : vers un assouplissement de la politique de l’enfant unique ?

Publié le 14 Juil, 2011

Le gouvernement chinois pourrait envisager de lever les restrictions liées à la politique de l’enfant unique, introduite dans le pays en 1979. Cette politique a souvent été critiquée, en Chine et dans d’autres pays, comme une violation majeure du droit à la liberté de procréation. Elle a conduit à des avortements forcés et des stérilisations (Cf. Synthèses de presse du 14/09/10, et du 21/04/10), à des décès maternels parmi les femmes vivant leur grossesse de façon cachée, à l’infanticide des filles et à l’abandon d’enfants (Cf. Synthèse de presse du 09/03/07).

Lors de la session plénière annuelle de la Conférence politique consultative du peuple chinois, qui s’est ouverte début mars 2011, une politique de deux enfants a été proposée. Wang Yuqing, l’un des membres de la Conférence, a déclaré au Quotidien du Peuple, le journal du gouvernement chinois, qu’il souhaiterait voir une ouverture progressive de la politique de l’enfant unique. Les experts ont expliqué que la politique de l’enfant unique a accentué le problème du vieillissement de la population en Chine qui est allé de paire avec la diminution du nombre de jeunes actifs et le déséquilibre du ratio des sexes. Tout cela pourrait menacer la croissance économique chinoise (Cf. Synthèse de presse du 28/04/10).

Si les couples vivant en milieu rural peuvent avoir deux enfants, surtout si le premier est une fille, cette politique devrait être progressivement étendue aux zones urbaines a affirmé Wang Yuqing. Il ajoute que cette politique de deux enfants ne conduira pas à une explosion démographique car les taux de natalité dans les grandes villes, telles Pékin et Shanghai, diminuent naturellement avec l’augmentation des frais nécessaires à élever un enfant mais aussi du fait d’un changement des comportements. Cette diminution s’accorde avec la tendance internationale qui montre que la population décroît avec l’élévation de la qualité de vie. 

Bioedge (Michael Cook) 26/03/11 – The Lancet.com 19/03/11 – People’s Daily 07/03/11 

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres