Chine : une baisse démographique inédite en 60 ans

Publié le 17 Jan, 2023

En 2023, la Chine, pays le plus peuplé du monde, devrait céder cette place à l’Inde en raison d’une baisse démographique inédite en 60 ans. Avec une population de plus de 1,4 milliard aujourd’hui, la Chine pourrait passer à 587 millions d’habitants en 2100, selon l’étude de l’Académie des sciences sociales de Shanghai.

Cette baisse historique, envisagée comme durable, semble être une conséquence directe de la politique de l’enfant unique, encore effective il y a 10 ans. Les jeunes Chinois expriment de moins en moins l’envie d’avoir des enfants, estimant que le coût croissant de la vie est un frein conséquent.

La chute du taux de fécondité des femmes chinoises (1,15 contre 2,1 pour le seuil de renouvellement des générations), couplée à une augmentation du nombre de décès, inquiète les démographes qui projettent déjà un impact économique lourd à l’horizon 2100. En effet, en 2022 on recense 9,56 millions de naissances et 10,41 millions de décès, soit une baisse de 850.000 personnes.

Des mesures pour lutter contre cette baisse démographique

Suite à ce constat, certaines autorités locales ont fait le choix de mettre en place des mesures visant à encourager les couples à avoir des enfants. Des primes à la naissance en fonction du nombre d’enfants ou l’allongement du congé maternité sont par exemple proposés. La métropole de Changsha, de son côté, facilite les démarches d’achat immobilier pour les couples de deux ou trois enfants.

Mais il ne reste pas certain que ces efforts suffisent à inverser la tendance. He Yafu, démographe indépendant, estime que l’enjeu est de « recréer une véritable culture de la natalité ».

Une chute du taux de natalité a également été récemment constatée aux Etats-Unis, bien qu’il semblerait que la volonté des Américains d’avoir des enfants, elle, n’ait pas ou peu changée.

Sources : The Conversation, Sarah Hayford et Karen Benjamin Guzzo (12/01/2023) ; AFP (17/01/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres