Chine : contrôle des naissances Ouïghours pour un « génocide démographique »

Publié le : 29 juin 2020

Alors qu’elle encourage ses ressortissants à avoir plus d’enfants, la Chine prend des mesures draconiennes pour réduire la natalité de minorités de confession musulmane comme les Ouïghours. Ce constat est le fruit d’une enquête basée sur des statistiques gouvernementales, des documents de l’État chinois et les interviews de 30 ex-détenus, des membres de leur famille et d’un ancien instructeur de camp de détention.

 

Ces quatre dernières années, l’Etat chinois a mené une campagne de contrôle des naissances forcé des populations chinoises musulmanes conduisant à une sorte de « génocide démographique ». Les femmes sont régulièrement soumises à des tests de grossesse et forcées de porter des implants contraceptifs. Certaines ont été stérilisées et des centaines de milliers d’entre elles ont dû avorter. Des descentes de police ont lieu dans les foyers afin de trouver d’éventuels enfants cachés. Lorsqu’ils ont plus de deux enfants, les parents sont envoyés en camp de détention, à moins qu’ils ne parviennent à payer d’exorbitantes amendes.

 

Pour aller plus loin :

<p>Washington times, Associated Press (29/06/2020)</p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres