Chili : l’adolescente qui demandait l’euthanasie change d’avis

Publié le 23 Mar, 2015

Valentina Maureira, 14 ans, est atteinte de mucovicidose. Au début du mois de mars, elle avait demandé à la présidente du Chili, Michelle Bachelet, l’autorisation d’être euthanasiée, prétextant qu’elle était « fatiguée de vivre avec cette maladie ».

 

L’euthanasie et le suicide assisté étant interdits au Chili, la présidente avait rencontré la jeune fille et lui avait faire part de l’impossibilité de satisfaire à sa demande (cf. synthèse Gènéthique du 02 mars 2015).

 

Depuis, Valentina Maureira a changé d’avis : «  Il y a des gens qui m’on fait changer ma manière de penser », explique-t-elle. La rencontre et le dialogue avec des personnes atteintes, pour certaines, de la même maladie, lui ont redonné l’envie de vivre.

 

«  Je lui ai dit que j’ai 22 ans, et que je mène une vie normale : qu’elle ne doit pas baisser les bras », raconte Maribel Oviedo, une jeune femme venue de Cordobà à Santiago pour la visiter et l’encourager. Elle avait été émue par sa demande, diffusée sur les réseaux sociaux.

 

Reinformation, 24/03/2015

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres