Cellules souches : différenciation et plasticité

Publié le : 16 septembre 2002

La XIXème journée Jean-Claude Dreyfus dont le thème était « Cellules souches : différenciation et plasticité » a réuni vendredi dernier à la Faculté de Médecine Cochin Port-Royal sous la direction d’Axel Kahn, 16 intervenants, français pour la plupart, et responsables de programmes de recherches. 

Dans son introduction, Axel Kahn est revenu sur le concept de « régénération« qui repose sur ce pouvoir de faire revivre ou de réparer ce que l’accident ou la maladie a fait perdre. L’espoir semble renaître avec la potentialité des cellules souches, mais ce dernier s’interroge sur les parts respectives que joueront les cellules souches embryonnaires et les cellules souches adultes.

Les chercheurs se sont engagés dans l’évaluation des possibilités des cellules souches adultes. Certes la tâche est immense et demandera des dizaines d’années mais les premières découvertes et les premiers essais thérapeutiques sont particulièrement prometteurs.

 

Les interventions ont montré que les succès de la « thérapie cellulaire » sont l’exclusivité des cellules souches adultes alors qu’aucune étude sur les cellules souches embryonnaires n’a fait l’objet d’une application chez l’homme.

Consultez notre dossier cellules souches 

<p>Gènéthique 16/09/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres