Cellules souches : des experts de 15 pays plaident pour une régulation internationale plus stricte

Publié le : 6 juillet 2017

Les experts médicaux et juridiques de 15 pays réclament une régulation plus rigoureuse pour empêcher des patients vulnérables de poursuivre des traitements expérimentaux à base de cellules souches dont l’innocuité n’est pas prouvée et qui se sont avérés potentiellement mortels (cf. Cellules souches : des attentes démesurées conduisent à des scandales). Ces experts anglais, américains, canadiens, belges, italiens, japonais… considèrent que les efforts nationaux ne suffisent pas pour faire face à cette industrie. En effet, les auteurs soulignent que « les interventions basées sur les cellules souches sont régulés par des cadres réglementaires nationaux diversifiés et potentiellement incompatibles ». Ils souhaitent que « les approches vers une réglementation internationale » ne développent pas seulement « des règles cohérentes sur la commercialisation des pratiques et des produits médicaux, mais aussi leur donne plus de poids en développant des partenariats transfrontaliers » pour mettre les pratiques en conformité.

 

Ils rappellent que si des essais cliniques sont en cours, il existe aujourd’hui peu de traitements éprouvés.

<p>The Guardian, Melissa Davey (06/07/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres