Cellules et vieillissement : des chercheurs veulent étendre l’espérance de vie

Publié le 12 Déc, 2016

Une étude publiée dans la revue Nature a mis en lumière une nouvelle découverte de l’équipe de recherche dirigée par l’école de santé publique Harvard T.H. Chan. Ces scientifiques ont  découvert un lien entre la durée de vie et l’épissage d’ARN, une fonction essentielle des cellules qui permet à un seul gène de produire une large variété de protéines (cf. 21000 centenaires en 2016 en France, 270000 en 2070 ?).

 

Les chercheurs savaient que les mutations dans l’épissage ARN pouvaient entraîner l’apparition de maladies, mais ils ignoraient jusque-là la capacité de l’épissage à avoir un impact sur le processus de vieillissement (cf. La quête de l’immortalité mise à mal par une étude américaine).

Futurism (12/12/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres