CCNE : Une formation à l’éthique pour les médecins

Publié le : 13 juillet 2004

Le Comité Consultatif National d’Ethique a présenté lundi 10 juillet un "avis sur la formation à l’éthique médicale" demandé par l’ancien ministre de la santé Jean-François Mattei à la suite du rapport "Ethique et professions de santé" établi par Alain Cordier ancien directeur de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris. 

Pour les étudiants en médecine, le CCNE propose en 1ère année l’étude de "quelques exemples dont on privilégierait la forme contradictoire d’exposition". En seconde année, une session de 2 jours intégrée au stage infirmier préparerait l’étudiant à construire une réflexion éthique méthodologiquement organisée sur la base d’un cas qu’il aurait choisi. Cette réflexion serait exposée et évaluée lors d’une session orale.

Pour toutes les professions de santé, médicales, paramédicales et administratives, le CCNE propose une initiation à l’éthique. "Le fait qu’un cours en éthique ait à privilégier les dimensions d’échange et d’interactivité ne saurait occulter la nécessité de lui assigner une orientation pédagogique à visée cognitive." Ces séminaires pourraient être confiés à des professionnels, non médecins : juristes, philosophes, historiens.

Le CCNE encourage la création d’espaces éthiques régionaux qui permettraient aux professionnels de santé de poursuivre leur réflexion éthique dans un cadre ouvert à d’autres disciplines.

La Croix 08/07/04 - Le Quotidien du Médecin (S.H.) 13/07/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres