CCNE : dépistage systématique de la trisomie lors d’un DPI

Publié le : 17 novembre 2009

Le Comité Consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu public son avis n°107 sur "les problèmes éthiques liés aux diagnostics anténatals : le diagnostic prénatal (DPN) et le diagnostic préimplantatoire (DPI)".

Tout en estimant que la loi relative à la bioéthique fournit "un cadre juridique globalement satisfaisant et n’appelle pas de remise en cause majeure", il préconise  pourtant "de lever l’actuelle interdiction de procéder à la détection d’une trisomie 21 avant de transférer les embryons non atteints de l’anomalie recherchée afin d’éviter le risque d’une trisomie révélée au cours de la grossesse". Il s’agira donc de systématiser le dépistage d’enfants trisomiques lors d’un DPI.

Le CCNE s’est aussi déclaré favorable à l’élargissement du DPI pour les familles atteintes d’un cancer d’origine génétique dans le cas d’une "prédisposition génétique obéissant à une transmission monogénique et associée à un risque majeur de cancers survenant à un âge précoce, et dont les possibilités de traitements ou de prévention sont très limitées".

Le CCNE a par ailleurs confirmé son accord avec la loi du 6 août 2004 sur les assouplissement du DPI : au nombre de ceux-ci l’autorisation du bébé-médicament.

Gènéthique 17/11/09 - Le Quotidien du médecin (Stéphane Hasendahl) 19/11/09 - Le Monde (Paul Benkimoun) 19/11/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres