Cancer : les patients continuent à souffrir

Publié le 11 Juin, 2007

A l’occasion du congrès de l’Association européenne des soins palliatifs (Eapc) qui s’est tenu à Budapest du 7 au 9 juin, une étude européenne a révélé que 62% des français atteints de cancer  (66% des européens) souffraient de douleurs modérées à sévères malgré la disponibilité de médicaments efficaces. 26% des malades français (33% des malades européens) ont même affirmé que l’épreuve physique était si rude qu’ils souhaitaient mourir.

76% des malades interrogés indiquent que la douleur a été le motif qui les a poussé à consulter et à poser le diagnostic.

Pour 65% des français et des européens, le traitement anti douleur n’est pas suffisamment adapté. Un sur trois évoque une douleur "intolérable". Un patient sur deux affirme même qu’il serait prêt à payer "n’importe quel prix pour un traitement efficace".

Puisqu’on a les moyens de calmer la douleur, explique le Pr David Khayat, président honoraire de l’Institut national du cancer et chef de service d’oncologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, "il faut continuer de former les médecins, dans le cadre de la formation initiale et continue, et inciter les généralistes à recourir aux bonnes pratiques en matière de traitement antalgique".

Le Dr Franco de Conno, directeur honoraire de l’Eapc affirme : "les praticiens devraient communiquer régulièrement à propos de la douleur, en mettant à la disposition de leurs patients des traitements efficaces".

Le Quotidien du Médecin (Philippe Roy) 11/06/07 – Libération 12/06/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...
Malte : des embryons dans un « vide juridique »
/ PMA-GPA

Malte : des embryons dans un « vide juridique »

En 2023, 125 bébés sont nés par PMA à Malte. Un « record ». Mais 12 embryons congelés se trouvent ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres