Cancer : les patients continuent à souffrir

Publié le 11 Juin, 2007

A l’occasion du congrès de l’Association européenne des soins palliatifs (Eapc) qui s’est tenu à Budapest du 7 au 9 juin, une étude européenne a révélé que 62% des français atteints de cancer  (66% des européens) souffraient de douleurs modérées à sévères malgré la disponibilité de médicaments efficaces. 26% des malades français (33% des malades européens) ont même affirmé que l’épreuve physique était si rude qu’ils souhaitaient mourir.

76% des malades interrogés indiquent que la douleur a été le motif qui les a poussé à consulter et à poser le diagnostic.

Pour 65% des français et des européens, le traitement anti douleur n’est pas suffisamment adapté. Un sur trois évoque une douleur "intolérable". Un patient sur deux affirme même qu’il serait prêt à payer "n’importe quel prix pour un traitement efficace".

Puisqu’on a les moyens de calmer la douleur, explique le Pr David Khayat, président honoraire de l’Institut national du cancer et chef de service d’oncologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, "il faut continuer de former les médecins, dans le cadre de la formation initiale et continue, et inciter les généralistes à recourir aux bonnes pratiques en matière de traitement antalgique".

Le Dr Franco de Conno, directeur honoraire de l’Eapc affirme : "les praticiens devraient communiquer régulièrement à propos de la douleur, en mettant à la disposition de leurs patients des traitements efficaces".

Le Quotidien du Médecin (Philippe Roy) 11/06/07 – Libération 12/06/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres