Cambodge : Coup de filet dans un trafic de mères porteuses

Publié le 21 Nov, 2016

La police de Phnom Penh a arrêté trois personnes pour leur implication dans un trafic de mères porteuses cambodgiennes, alors que le cadre juridique autour de la GPA reste incertain au Cambodge (cf. Le Cambodge envisage à son tour d’interdire la GPA aux étrangers).

 

La police a arrêté Tammy Davis-Charles, une ressortissante australienne, fondatrice de l’agence Fertility Solutions PGD, ainsi que deux ressortissants cambodgiens qui travaillaient avec elle. Ces arrestations sont le résultat d’une enquête sur un trafic de mères porteuses. En effet, l’agence australienne aurait recruté 23 femmes à des fins de gestation pour autrui à Phnom Penh et dans les provinces du Kandal. Dix-huit d’entre elles sont actuellement enceintes et cinq bébés ont quitté le Cambodge avec leurs parents d’intention (cf. Le commerce de la GPA bondit au Cambodge).

 

En vertu de l’article 332 du Code pénal, il est interdit d’agir en tant qu’intermédiaire entre les parents adoptifs et une femme enceinte. Le trio est également accusé de possession de documents frauduleux et pourrait être condamnés à deux ans de prison (cf. Des législations limitent le business autour des mères porteuses).

ABC News (Anne Barker) 21/11/2016

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres