Bioéthique : les livres de la rentrée.

Publié le : 27 septembre 2001

Après une année riche en questions bioéthiques, plusieurs ouvrages relatifs au progrès de la science  viennent d’être publiés.

Revenons, d’abord sur le livre de Jean-Claude Guillebaud * « Le principe d’humanité » (Ed. du Seuil, sept.2001), qui dresse un tableau de ce qui nous menace : la perte de vue de l’humain. Ce livre pose la question obsédante de savoir si nous saurons encore définir et défendre l’irréductible humanité de l’homme. L’auteur établit  sans volonté polémique un état des connaissances à ce sujet en revisitant les différents savoirs concernés.

Il expose comment les 2 principes que nous mettons constamment en avant, l’humanité et l’homme lui même, sont aujourd’hui minés et menacés dans leurs fondements et dénonce la schizophrénie dans laquelle la société vit. Guy Sorman dans son ouvrage « Le progrès et ses ennemis » ( Ed. Fayard) lui répond en affirmant que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Quant au professeur Jacques Testard et au philosophe Christian Godin  ils pointent dans leur ouvrage « Au bazar du vivant » (Ed. Seuil, coll. Points Virgule) « l’usurpation générale de la génétique ». Cette dernière estiment-ils promet beaucoup plus qu’elle ne pourra sans doute donner et laisse la porte ouverte aux dérives économiques notamment en matière de brevetabilité du vivant.

Pour Jacques Testard, la médecine se laisse emporter dans une dérive prédictive qui ouvre la porte à l’eugénisme, dérive d’autant plus difficile à cerner que les comités d’éthique sont soumis à de fortes pressions économico-technico-scientifiques.  C’est sur cette question des dérives que reviennent les scientifiques Albert Jacquard et Axel Kahn dans leur ouvrage « L’avenir n’est pas écrit » (avec la collaboration de Fabrice Papillon, Bayard). Ils rappellent le principe fondamental de la dignité humaine, dignité qui porte sur l ‘essence même de l’être humain et pas sur ses qualités. Précisons que les positions d’Albert Jacquard sur le clonage et le statut de l’embryon sont contestées dans ce livre par Axel Kahn.

La Croix 27/09/01

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres