Bioéthique : coopération franco-allemande

Publié le 5 Juin, 2002

Face aux dérives potentielles des biotechnologies, la France et l’Allemagne tentent d’imposer un minimum de règles internationales. “Ce dont il s’agit, c’est rien moins que l’avenir de l’espèce humaine” soulignait le ministre allemand des Affaires étrangères lors d’une conférence organisée à Berlin, où étaient conviés quelques 70 scientifiques de pays dits “émergents“.

 

La France et l’Allemagne craignent en effet, que ces pays ne se lancent  dans des programmes de recherche aboutissant à la fabrication d’humains “sur mesure” obtenu par sélection génétique ou clonage.

Quelques consensus minimum ont finalement émergé. Appel à une coopération internationale “équitable”, réprobation du clonage reproductif, du commerce international des embryons ou de la sélection du sexe des enfants.

Malgré cette coopération franco-allemande, de nombreuses dissensions demeurent en matière de bioéthique, au sein  de l’Union européenne .

Libération (Lorraine Millot) 05/06/02 – Le Quotidien du Médecin 06/06/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...
booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres