Bioéthique : coopération franco-allemande

Publié le 5 Juin, 2002

Face aux dérives potentielles des biotechnologies, la France et l’Allemagne tentent d’imposer un minimum de règles internationales. “Ce dont il s’agit, c’est rien moins que l’avenir de l’espèce humaine” soulignait le ministre allemand des Affaires étrangères lors d’une conférence organisée à Berlin, où étaient conviés quelques 70 scientifiques de pays dits “émergents“.

 

La France et l’Allemagne craignent en effet, que ces pays ne se lancent  dans des programmes de recherche aboutissant à la fabrication d’humains “sur mesure” obtenu par sélection génétique ou clonage.

Quelques consensus minimum ont finalement émergé. Appel à une coopération internationale “équitable”, réprobation du clonage reproductif, du commerce international des embryons ou de la sélection du sexe des enfants.

Malgré cette coopération franco-allemande, de nombreuses dissensions demeurent en matière de bioéthique, au sein  de l’Union européenne .

Libération (Lorraine Millot) 05/06/02 – Le Quotidien du Médecin 06/06/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres