Belgique : les soins palliatifs, une priorité

Publié le 12 Juin, 2006

Dans la Libre Belgique, le philosophe Michel Ghins et le professeur Jacky Botterman, oncologue et chef d’un service de soins palliatifs, font une priorité des soins palliatifs. "Ces soins n’ont pas pour objectif de guérir ou de retarder l’évolution de maladies graves et potentiellement mortelles mais d’assurer au patient le maximum de confort physique, psychique".

Les auteurs rappellent que les soins palliatifs ne sont pas des soins quand "il n’y a plus rien à faire". Ils regrettent que ces soins soient peu ou mal appliqués et expliquent les "bonnes pratiques" médicales en fin de vie : accompagnement physique, psychique et spirituel, écoute des malades, soulagement de la douleur.

Les auteurs déplorent que ces soins ne représentent qu’une fraction minime du budget de la Sécurité Sociale et qu’ils manquent de moyen. Ils insistent sur la nécessité de former les futurs médecins et les professionnels de santé à cette culture de l’attention et de l’écoute des malades.

 

La Libre Belgique 09/06/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...
pixabay_-_senat
/ Genre

Genre : la commission du Sénat adopte une proposition de loi largement remaniée

Le 22 mai, la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre chez les mineurs a été largement ...
Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres