Avortement : La Louisiane renforce les sanctions pénales

Publié le 23 Juin, 2022

Le gouverneur démocrate de la Louisiane, John Bel Edwards, a signé une loi qui imposerait des sanctions pénales « plus sévères » à ceux qui pratiquent des avortements, si la Cour suprême des Etats-Unis annulait son arrêt Roe vs. Wade.

Cette mesure vient renforcer la loi dite « de déclenchement » visant à interdire l’avortement dans l’Etat (cf. La Louisiane vote l’interdiction de l’avortement). Les sanctions passeraient ainsi de « un à dix ans de prison », contre un à cinq actuellement, et à « des amendes de 10 000 à 100 000 dollars », contre 5 000 à 10 000 dollars auparavant.

La loi ne pénalise pas les femmes enceintes et prévoit des exceptions pour des « urgences médicales », mais pas en cas de viol ou d’inceste. « Ma position sur l’avortement a été inébranlable, a déclaré John Bel Edwards mardi. Je suis pro-vie et je ne l’ai jamais caché ».

 

Source : Reuters, Gabrielle Borter (21/06/2022) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres