Aux Pays-Bas, l’infanticide d’un bébé de moins de 12 mois validé

Publié le 12 Oct, 2018

Au Pays-Bas, pour la deuxième fois, l’infanticide d’un bébé « de moins de 12 mois » a été déclaré.

 

Atteint d’une maladie neurologique grave, les parents et les médecins ont estimé, sur la base d’un certain nombre de critères, « qu’il valait mieux provoquer sa mort afin de lui éviter ‘une souffrance sans issue et insupportable’ ». Parmi l’équipe multidisciplinaire, un seul médecin a manifesté une hésitation « à propos du caractère insupportable de la souffrance ».

 

Les parents n’ont pas accepté l’alternative de la sédation profonde, parce qu’ils « n’auraient pas accepté la disparition de tout contact avec l’enfant ». L’enfant « a été anesthésié localement avec de la xylocaïne, puis le médecin lui a injecté une dose létale de 2ml de xylocaïne, 250 mg de thiopental et 15 mg de rocuronium ».

 

Dans son Rapport de 2017, « la Commission d’Evaluation de l’interruption tardive de grossesse et de la mort provoquée des nouveau-nés a approuvé le cas ». Pour elle, les critères de prudence ont été respectés, « conformément à son Règlement »[1].



[1] Ce Règlement s’accorde avec le Protocole de Groningen, élaboré en 2004 en dehors de tout cadre légal à l’hôpital universitaire de Groningen, qui énonce les critères devant permettre aux médecins de mettre délibérément fin à la vie de nouveau-nés atteints d’affections graves.

 

Institut Européen de Bioéthique (10/10/2018)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres