Attendre un enfant handicapé : un témoignage émouvant

Publié le 19 Fév, 2004

Depuis bientôt trente ans, la loi française autorise l’interruption médicale de grossesse (IMG), quel que soit le terme, lorsque l’enfant à naître est atteint  d’une « affection d’une particulière gravité ». Aux yeux de Jean-François Mattei, ministre de la santé, cette « euthanasie fœtale » pose pourtant des questions. Il le précise sans ambiguïté dans la préface du livre d’Isabelle de Mézerac, « un enfant pour l’éternité ».

Ce livre est beaucoup plus qu’un témoignage d’une femme qui apprend que son bébé ne survivra pas à la naissance, c’est une réflexion avec l’aide de médecin sur les soins palliatifs en maternité.

Isabelle de Mézerac, femme de 45 ans et mère de quatre enfants, apprend que le bébé qu’elle attend est atteint d’une trisomie 18 et d’une hernie du diaphragme. Les médecins lui expliquent qu’il n’a aucune chance de survie après la naissance et propose une IMG, mais sans en cacher les conséquences psychologiques. Désemparée mais ne pouvant pas se résigner à une euthanasie, elle décide de mener sa grossesse à terme : «euthanasier mon enfant, je ne voyais pas comment mettre ça en cohérence dans mon cœur ». Traversée de douleurs morales et d’indicibles instants de joie, elle décide de mener sa grossesse à terme.

Emmanuel est né le 18 février 2002 à 11h18, il est mort à 12h30. Le temps de pousser quelques cris, d’être pressé contre le visage de sa mère, puis d’être baptisé et de venir mourir, allongé sur son cœur. Ces moments furent inoubliables, précieusement immortalisés ; cette maman précise : « Toute vie, aussi courte soit elle, vaut la peine d’être vécue ; c’est sûr qu’en aimant, on prend un risque, mais on vit aussi de grandes choses. »

«Emu » par ce témoignage « de courage et d’altruisme », Jean-François Mattei livre ses inquiétudes sur le danger de présenter l’interruption de grossesse comme la solution la moins pire.

I. de MEZERAC, "Un enfant pour l’éternité", préface de J.F Mattéi, ed. du Rocher, février 2004.

Le Monde (Sandrine Blanchard) 19/02/04 – Famille Chrétienne (Diane Gautret) 19/02/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres