Arrêt Perruche : La Cour de cassation persiste et signe

Publié le 16 Juil, 2001

Vendredi dernier, la Cour de cassation a réaffirmé qu’un enfant handicapé peut demander réparation aux médecins si une faute de diagnostic n’a pas permis à sa mère d’avorter.

Même si les juges ont rejeté le pourvoi de trois familles plaignantes dans le cadre d’interruption médicale de grossesse (IMG), il n’a cependant pas remis en cause l’arrêt Perruche.

Le Figaro 14 /07/01 – Le Monde 14/07/01 – La Croix 16/07/01 – Libération 16 /07 /01
Vous pouvez consulter notre dossier sur l’arrêt Perruche , où vous retrouverez  :
les arrêts du 13 juillet 2001
les conclusions de M. Sainte-Rose, avocat général
le rapport de M. Blondet, conseiller rapporteur
https://www.genethique.org/doss_theme/doss_theme.htm

Le Figaro 14 /07/01 – Le Monde 14/07/01 – La Croix 16/07/01 – Libération 16 /07 /01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres