Ari Vatanen : le droit de naître

Publié le 25 Fév, 2008

En décembre 2007, à Strasbourg, lors d’un débat sur les droits de l’Homme au Parlement européen, le député Ari Vatanen dénonçait le non respect de ces droits de l’Homme dans plusieurs régions du monde.  Il rappelait notamment que ces droits de l’Homme étaient toujours sélectifs, au nom du politiquement correct, par exemple en Chine,  où 30 à 40 millions de petites filles ont été avortés ou victimes d’infanticide ou même abandonnées.

Il s’interrogeait alors pour savoir si les choses se passaient mieux en Europe. Il pointait du doigt les pays qui avaient encore recours à la peine de mort et rappelait que, dans l’Union Européenne, outre la peine de mort, plus d’un million d’enfants étaient morts avant même d’avoir vu le jour. Et de se demander alors si nous pouvions construire une société saine alors même que le droit à la vie n’est pas respecté.

Il rappelait enfin que la première mission des politiques était de défendre les plus faibles, les plus vulnérables. "Le premier droit humain est celui de naître", déclarait-il. Nous ne pourrons pas construire une société meilleure, si nous la construisons sur le "sable mouillé des larmes des enfants non nés".

Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres