Après avoir avorté, elle intente une action en justice pour alerter sur la douleur fœtale

Publié le 5 Mai, 2020

Au Royaume-Uni, Ana-Maria Tudor, 32 ans, a subi un avortement à 23 semaines. Affirmant qu’elle n’a jamais été informée que « son bébé à naître pourrait souffrir pendant la procédure d’avortement », elle intente une action en justice afin d’« obliger les cliniques à dire à leurs patientes qu’un fœtus peut ressentir des douleurs lors des interruptions de grossesse ». « Je regrette profondément ma décision », déclare-t-elle, estimant que son consentement n’a pas pu être donné « en toute connaissance de cause ».

 

Selon les « directives officielles », un fœtus « est incapable de ressentir des douleurs avant 24 semaines de gestation » et les cliniques « n’ont pas pour instruction de soulager la douleur du fœtus ». Une affirmation qui « fait suite à une étude menée en 2010 par le Collège royal des obstétriciens et gynécologues (RCOG) ». Cependant, « les avocats de Mme Tudor affirment que des preuves montrent maintenant qu’il est “très probable” que l’enfant à naître puisse ressentir de la douleur à partir de 18 semaines ». Et appellent à ce que soient révisées les directives en matière d’avortement du National Institute for Health and Care Excellence (NICE).

 

Souffrant de « problèmes gynécologiques qui, selon les médecins, l’empêcheraient de concevoir », Ana-Maria Tudor ne découvre qu’elle est enceinte « qu’à cinq mois de grossesse ». Après des hésitations, elle décide finalement d’avorter. Ce qu’elle fait « dans une clinique du British Pregnancy Advisory Service (BPAS) à Richmond, dans le Surrey, en avril 2017 ». « Les femmes doivent pouvoir décider de ce qu’elles veulent faire, mais il faut leur dire la vérité sur ce qui est en jeu », déclare-t-elle aujourd’hui.

 

 

Pour aller plus loin :

Avortement : « Ce n’est pas parce que vous voulez oublier que vous oubliez »

Les fœtus pourraient ressentir la douleur dès 13 semaines de gestation

L’avortement n’est pas un acte anodin : témoignages

Utah : Une loi pour anesthésier le fœtus avant l’avortement

Daily Mail, Stephen Adams (03/05/2020)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : la Thaïlande approuve le mariage entre personnes de même sexe
/ Genre

Genre : la Thaïlande approuve le mariage entre personnes de même sexe

Le 18 juin, avec 130 voix pour, 4 contre et 18 abstentions, les sénateurs de Thaïlande ont adopté un texte ...
Soins palliatifs : deux stratégies triennale et décennale qui se chevauchent
/ Fin de vie

Soins palliatifs : deux stratégies triennale et décennale qui se chevauchent

L’heure est au bilan alors que, cette année, s’achève le plan triennal de développement des soins palliatifs et que commence ...
Des chercheurs sud-coréens développent un « riz à la viande »
/ Tous les autres thèmes

Des chercheurs sud-coréens développent un « riz à la viande »

Des scientifiques sud-coréens développent un « riz carné », en injectant des cellules de bœuf cultivées en laboratoire dans des ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres