Agnès Buzyn estime que « la France est prête » à un élargissement de l’accès à la PMA

Publié le : 11 juillet 2017

Le 27 juin, le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) s’est prononcé en faveur de l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires (cf. Avis favorable du CCNE sur la « PMA pour toutes » et Le CCNE ouvre la voie vers la « PMA pour toutes », décryptage d’un avis controversé). D’après le porte-parole du gouvernement, Christophe Casaner, cette position laisse entrevoir une possible « évolution de la législation », conforme au discours de campagne d’Emmanuel Macron. Ce dernier s’était « prononcé en faveur de l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires », la PMA n’étant accessible aujourd’hui que pour les couples hétérosexuels faisant face à un problème d’infertilité.

 

A ce sujet, mardi 11 juillet, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a déclaré : « Il me semble que la France est prête. Le Conseil Consultatif National d’Ethique contient en son sein toutes les sensibilités. Donc s’il a rendu un avis favorable, je pense que la société est prête ». Elle a aussi annoncé l’ébauche d’un calendrier : « Il est probable que cette discussion aura lieu lors des Etats généraux de la bioéthique dans le courant de l’année 2018 ».

 

<p>AFP (11/07/17)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres