Actualités littéraires

Publié le : 16 juin 2003

« Le voyage d’Anton » et « A l’épreuve de la vieillesse » sont deux livres qui à leur manière soulignent les miracles de l’écoute et du partage face au handicap ou à la fin de vie.

 

Dans son ouvrage « A l’épreuve de la vieillesse » (1) Aude Zeller, psychanalyste montre comment en accompagnant sa mère comme fille et comme thérapeute (ce qui au début lui faisait peur) elle a pu l’aider à transformer positivement sa sénilité et sa souffrance de fin de vie.

 

« Dans l’adversité de certaines fins de vie, il revient aux plus vaillants de l’entourage d’aider tous ces êtres désorientés à traverser le plus calmement possible ces étapes d’évolution (…). Quand on n’est plus rien aux yeux du monde, et qu’on ne peut plus grand chose pour soi même l’attention d’autrui vous recrée à chaque instant » souligne t-elle.

 

De son côté, Mariana Loupan raconte dans « Le voyage d’Anton » (2) les premières années de la vie de son fils atteint d’un syndrome neurologique le rendant différent des autres et son choix de croire en une évolution possible.

 

Seul l’acharnement maternel et paternel à trouver une solution, à faire reconnaître les qualités de son enfant plutôt qu’à déplorer ses manques et ses impossibilités lui évitera l’abandon éducatif. Les parents du jeune Anton trouveront leur salut dans le projet thérapeutique d’un professeur de psychologie israélien dont l’objectif est « d’apprendre à apprendre ».

 

(1) « A l’épreuve de la vieillesse » Aude Zeller, Desclée de Brouwer
(2) « Le voyage d’Anton » Mariana Loupan, Presses de la Renaissance

<p>Le Quotidien du Médecin (Dr Caroline Martineau) 16/06/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres