Actualité cellules souches

Publié le 7 Mar, 2006

Un certain nombre de publications sur la recherche sur les cellules souches, adultes mais aussi foetales, sont parues ces dernières semaines.

dans la revue Human Molecular Genetics de janvier 2006, une équipe de Milan a étudié la capacité d’une population particulière de cellules souches de la moelle épinière à modifier la progression des maladies neuromusculaires du type amyotrophie spinale (SMA) chez la souris nmd. Ces cellules souches multipotentes ont des capacités d’auto-régénération. Les chercheurs ont observé qu’une fois transplantées chez les souris nmd, ces cellules induisaient une génération de neurones moteurs au niveau de la corne ventrale de la moelle épinière. La progression de la maladie est alors retardée et la durée de survie des souris est augmentée.
Transplanted ALDHhiSSClo neural stem cells generate motor neurons and delay disease progression of nmd mice, an animal model of SMARD1. Human Molecular Genetics ; 15(2) : 167-187 ; janvier 2006

dans la revue JAMA de février 2006, des chercheurs américains de Chicago ont testé l’efficacité de la transplantation autologue de cellules souches hématopoïétiques chez 50 patients présentant un lupus réfractaire.
Nonmyeloablative hematopoietic stem cell transplantation for systemic lupus erythematosus, JAMA. 2006 Feb 1;295(5):527-35.

dans la revue JAMA de mars 2006, des chercheurs de Munich ont réalisé une nouvelle étude sur le G-CSF (Granulocyte Colony Stimulating Factor), un produit facteur de croissance granulocytaire utilisé dans la transplantation de cellules souches hématopoïétiques dans le but d’améliorer la régénération cardiaque et la néovascularisation après un infarctus du myocarde. Trois études précédentes avaient montré qu’en stimulant la production de cellules souches dans la moelle osseuse, par l’utilisation du G-CSF, on pouvait faciliter la réparation du tissu cardiaque endommagé.
Pour leur étude, les chercheurs
allemands ont suivi 114 patients ayant souffert d’un infarctus, dont la moitié a reçu des injections avec du G-CSF pour faciliter la mobilisation des cellules souches hématopoïétiques. Les chercheurs ont constaté une mobilisation significative des cellules souches mais l’utilisation du G-GSF n’a pas produit d’effet mesurable significatif par rapport au placebo.
Stem Cell Mobilization by Granulocyte Colony-Stimulating Factor in Patients With Acute Myocardial Infarction JAMA. 2006;295:1003-1010.

dans la revue Lancet Neurology, les équipes de chercheurs français dirigées par Anne-Catherine Bachoud-Lévi et Marc Peschanski publient leurs premiers résultats sur le traitement expérimental de la maladie de Huntington à partir de greffes intracérébrales de cellules foetales.
Effect of fetal neural transplants in patients with Huntington’s disease 6 years after surgery: a long-term follow-up study,
Lancet Neurology.

Orphanews – Le Quotidien du Médecin (Dr Béatrice Vuaille) 03/03/06 – Le Monde (Jean-Yves Nau) 07/03/03 – Libération (Julie Lasterade) 06/03/06

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres