A propos de la fin de vie

Publié le 30 Sep, 2007

Après le suicide de Maïa Simon en Suisse, Roselyne Bachelot, ministre de la santé et des sports, a déclaré qu’elle "ne fermait pas la porte"  à une évolution de la loi sur la fin de vie tout en rappelant que la loi Leonetti de 2005, qui instaure une droit "au laisser mourir a été votée "à l’unanimité par l’Assemblée nationale"."Il faut en faire un bilan avant toute nouvelle loi", a-t-elle précisé.

Roselyne Bachelot souhaite aussi un développement des soins palliatifs : "il y a des moyens maintenant d’empêcher de souffrir. On va doubler les capacités de prise en charge et faire en sorte qu’il y ait une culture du soin palliatif pour les professionnels, les associations et aussi les familles".

rtl.fr 28/09/07 – lejdd.fr 28/09/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres