3ème recours contre la société Myriad Genetics

Publié le : 26 septembre 2002

L’Institut Curie, l’Institut Gustave Roussy et l’AP-HP ainsi que de nombreuses autres institutions d’autres pays européens viennent de déposer un troisième recours contre les brevets détenus par la société Myriad Genetics à propos du test de prédisposition du cancer du sein et de l’ovaire. (cf revue de presse du 12/02/02 et du 25/02/02). Ils contestent le monopole que voudrait imposer la firme de Salt Lake City sur le marché international tant au niveau de nouveaux tests de diagnostic que de la recherche de médicaments novateurs.

Si les exigences de Myriad étaient satisfaites, elles auraient pour conséquence la perte d’information et d’expertise pour les chercheurs européens, le ralentissement des recherches, le découplage entre diagnostic et prise en charge psychologique et thérapeutique des patientes, le coût du test qui devrait s’élever à 2 744 euros et surtout d’éventuelles erreurs puisque la technique de Myriad passe à côté de 10 à 20 % des mutations.

Lire le communiqué de l’Institut Curie, l’AP-HP et l’Institut Gustave-Roussy

<p>Le Quotidien du Médecin (Vincent Bargoin) 26/09/02 - Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 26/09/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres